Les histoires les plus courtes sont les meilleures. Dans la vie, parfois aussi. Et la vie, elle, n'a pas tenu ses promesses. Notre histoire prend des allures d'histoire sans fin.

Alors aujourd'hui, à J-4 de notre entrée en centre de greffe (dit Upix, pour les intimes, en référence je pense à la potion magique d'Obélix) il est grand temps de dire au revoir à la maladie, cette malpolie qui s'est invitée il y a quatre ans, que nous avions réussi à congédier et qui est réapparue fin juin, juste une semaine après l'anniversaire des six ans.  Il est temps de dire aussi au revoir au blog, car notre histoire n'est pas sans fin, encore moins, sans fin heureuse.

Pour notre séjour en chambre stérile, nous ne partons pas seuls. En dehors des multiples joujoux hi tech qui vont relier notre petit soldat rose au reste de la planète pendant ces deux longs mois à l'écart de tout, en dehors aussi d'un carton rempli à craquer de jouets tout neufs 100 % plastique, contraintes de stérilisation oblige (mais sans papier, sans crayon en bois, sans livre papier, sans illustrés, sans lait, sans gluten) il y a d'autres personnes qui nous accompagneront au fond de notre solitude, de notre isolement.

Car ce matin, dans la boîte à lettres...

OH SURPRISE ! Divine surprise...Un message anonyme pour Bettilou (voir ci-dessous)

Une petite clé USB rouge avec un coeur en relief dessus, un petit film de quatre minutes ! Une perle.

Ce film dédié à Bettilou c'est l'histoire d' une flashmob une fin d'après-midi d'été, au milieu d'un parc verdoyant et lumineux, à Gemenos, une flashmob entre amis, nos amis, plein d'amis, des vrais, des grands, des petits, presque personne ne manque à l'appel, tout s'enchaîne avec tellement de simplicité, de gaieté, il y a des coeurs, il y a des baisers, des confettis et c'est là qu' on les découvre en super tueurs du dance floor, en chorégraphes pas amateurs, en vidéaste époustouflant, en  monteur de génie, bref,  en super héros. Et puis tout le long, il y a cette énergie qui coule, cette force qui nous remplit, celle dont Bettilou va avoir besoin, et là, rien à  stériliser, on emporte cette pépite telle quelle avec nous car grâce à elle, moi j'en suis sûre, dans deux petits mois, bientôt oubliés, minuscules, insignifiants dans quelque temps, et presque déjà ridicules sur une courbe de vie, 

LA VIE SERA ENCORE PLUS BELLE, dans les yeux de Bettilou !

Mais attention je lance le défi ! L'an prochain, rendez-vous même heure, même lieu, la flashmob c'est AVEC nous !

En attendant dansons maintenant c'est ICI

Photo du 47144627-08- à 13